Un jour, un témoignage : les Filles de la charité

L'engagement à la vie consacrée dans notre diocèse.

Si vous deviez résumer votre mission ?
« Les Filles de la Charité font 4 vœux : service des pauvres, chasteté, pauvreté et obéissance. Les Sœurs font les vœux à haute voix entre 5 et 7 ans de vocation. Le renouvellement se fait en silence au cours de l’Eucharistie, chaque année en la fête de l’Annonciation, jour choisi par sainte Louise pour associer au Fiat de la Vierge Marie Sa propre donation et celle de ses filles »

« Les Filles de la Charité, en fidélité à leur baptême et en réponse à un appel de Dieu, se donne entièrement et en communauté au service du Christ dans les pauvres, leurs frères et sœurs, avec un esprit évangélique d’humilité, de simplicité et de charité. Un même amour anime et commande leur contemplation et leur service. » « Vous êtes de pauvres Filles de la Charité qui vous êtes données à Dieu pour le service des pauvres » (St Vincent 22 octobre 1650)

Fille de la Charité de saint Vincent de Paul, nous sommes en communauté, au service des plus pauvres, dans le quartier, en lien avec l’association Midi Partage. A l’hôpital, visite des personnes âgées au Val d’Escaut, des malades en psychiatrie, À la paroisse : éveil à la foi, accompagnement de familles en deuil, service évangélique des malades, solidarité quartier, secrétariat, équipe liturgie.

Nous acceptons d’être » relai » pour la préservation de la « maison commune ». Nous récoltons bouchons, bouteilles plastiques, canettes, tout en expliquant la raison de cette action, en sensibilisant adultes et enfants.

Quelle est votre joie ?
Notre plus grande joie est le sourire de la personne à qui nous rendons service.

Un soutien dans votre vie de prière, étant donné que l’année 2024 est consacrée à la prière en préparation du jubilé ?
La prière en commun est partie intégrante de la vie et du témoignage évangélique, signifiant la Foi au Christ vivant » (constitution 19). A chaque visite presque tous disent : « le bon Dieu vous le rendra », « Priez pour moi », « Moi aussi je prie la Sainte Vierge ». Ensemble nous prions les uns pour les autres.

Que diriez-vous à une jeune fille qui se pose la question de la vie consacrée ?
« Les pauvres vous en aurez toujours ». Malgré la physionomie de ce XXIème siècle la vie consacrée vaut la peine d’être vécue. Les pauvres ont besoin de notre service gratuit physiquement, spirituellement, matériellement, en toute discrétion. Même si on a l’impression de se heurter à de solides barrières administratives, législatives, il ne faut jamais baisser les bras. Dieu est toujours avec nous, il faut le croire. La vie en communauté est une force au service des pauvres. Nous avons beaucoup de Joie à donner sans compter. « Ce n’est pas tant de donner le pain et tout ce que nous portons..., tu es la servante des pauvres, tu devras leur donner de ton amour » (Saint vincent)

 

Filles de la charité de Saint Vincent de Paul, Valenciennes

 

Article publié par Service communication • Publié le Lundi 05 février 2024 - 00h30 • 220 visites

keyboard_arrow_up